Internationalement connue pour son jambon, Bayonne peut se targuer d'être également la capitale historique du chocolat en France ! 


 D’ailleurs, lors de votre venue, laissez-vous conter cette belle histoire avec nos guides conférenciers.  A croquer, à boire, le chocolat de Bayonne, réputé pour la qualité de ses matières premières et la précision des mélanges, s'affirme comme étant un chocolat noir, amer, à forte teneur en cacao. De nos jours, la ville compte toujours sept chocolatiers de référence. Regroupés en guilde, ils perpétuent leur savoir-faire et l’Académie du Chocolat œuvre toute l’année pour la notoriété du chocolat de Bayonne, en organisant notamment les fameuses journées du chocolat.

Mais avant de partir à sa rencontre dans les rues de la vieille ville, un peu d'histoire... L'origine de la fabrication du chocolat à Bayonne, remonte au tout début du XVIIe siècle, lorsque les juifs espagnols et portugais, pourchassés par l'inquisition, s'installent dans le quartier Saint-Esprit, sur la rive droite de l'Adour. C'est depuis ce port d'attache qu'ils introduisent en France la recette de la fabrication du chocolat. Ils sont ainsi les premiers artisans du royaume à travailler la fève de cacao.

Aujourd'hui, dans la pratique, le meilleur moyen de partir en quête de la "nourriture des dieux" est encore de se perdre dans les rues du centre-ancien et d'ainsi découvrir avec délectation les mille et une manières qu'ont les artisans-chocolatiers de la préparer : à boire bien chaud dans un salon de thé cosy les jours de frimas, ou à déguster en tablette, en bouchée, en ballotin et même... en pâte à tartiner. Chacun y va ainsi de sa touche, des mélanges classiques jusqu'aux plus originaux comme avec la spécialité de sa célèbre voisine Espelette : son piment. Portant haut l'étendard de ce mets de prestige, l'Académie du Chocolat, créée en 1993, est une association oeuvrant pour la notoriété du Chocolat de Bayonne.


 

 
Aller en haut de page